On ne sait pas vous, mais nous, à chaque fois qu’on partage une rénovation, on est partagé entre la jalousie (oui oui) et la curiosité de voir à travers les murs de l’arrondissement pour découvrir un nouveau lieu de vie.

 

Aujourd’hui direction la rue Pelleport, et un ancien atelier d’artisan des années 60. Transformé en loft par des producteurs de films, il a été revendu il y a 9 ans. Un lieu de 90 m2 réaménagé par deux architectes : Clémence de Rosier de Rosebush Studio et Johanne Le Griffon. Un duo attaché au 20e arrondissement, puisque Clémence vit à Saint-Fargeau et a installé Rosebush Studio rue des Montiboeufs, tandis que Johanne a longtemps habité rue Pixérécourt, avant d’emménager à Aubervilliers.

Pour repenser de façon plus fonctionnelle cet espace, situé au fond d’une cour d’immeuble, au bout d’un couloir étroit, les clients leur ont donné 3 mots-clefs : familial, convivial et artistique. Et comme ils sont passionnés par le mobilier ancien, une très grande partie des meubles a été chinée. Une pratique encouragée par les architectes, “pour avoir un intérieur plus personnel, et pour des raisons écologiques évidentes”.

La singularité du lieu ? “Cette sensation de coque de bateau avec la lumière naturelle haute, qui m’a immédiatement fait penser à une péniche”, explique Clémence de Rosier. “Il y a aussi le charme inné du lieu avec ses grands rectangles de terres cuites (style Salernes) que je n’avais jamais vues auparavant”, poursuit-elle. Bref, un bien atypique, plein de charme, qui inspirera curieux et fans de déco d’intérieur. 


A lire aussi :

L’architecture avant-gardiste du centre téléphonique de Ménilmontant

Atelier Boteko : une agence d’architecture franco-italienne, installée à Belleville

Archi d’intérieur : la très réussie métamorphose d’un studio rue du Clos

 

Suivez Mon Petit 20e sur Instagram

@monpetit20e

To see the Instagram feed you need to add your own API Token to the Instagram Options page of our plugin.