On aime l’histoire de cette chouette agence d’architecture. Notamment parce qu’elle rappellera à ceux (comme nous), qui ont eu la chance de faire Erasmus, qu’on peut y faire des rencontres déterminantes.

Ses créateurs, la Bordelaise Léa Casteigt (34 ans) et l’Italien Alessandro Baiguera (37 ans) ont fait une année d’étude commune au Portugal. Après quelques expériences dans des agences, ils ont décidé de fonder la leur, à Paris. Son nom, Boteko, rend hommage au pays de leur rencontre, puisqu’il évoque en portugais un espace extrêmement simple et convivial. Créé en 2012 dans le 10e arrondissement, Atelier Boteko s’installe à Belleville trois ans plus tard. L’équipe est séduite par l’ambiance arty du quartier et par ce local avec un pas-de-porte. Une ancienne crémerie ouverte en transparence sur la rue.

Grâce à cette visibilité, mais aussi au bouche à oreille, ils ont mené plusieurs rénovations dans le 20e arrondissement, souvent dans des résidences modernes, datant des années 50 à 2000. On aime tout particulièrement l’appartement “Borrégo”, présenté sur ces photos, situé dans une barre datant de 1958. Alors qu’on a tendance à trouver ces immeubles sans charme (comparé à l’ancien), Léa nous explique qu’il n’en est rien, et qu’il y a toujours des éléments à garder, à valoriser. “On essaye de conserver les poutres et poteaux en béton, certains carrelages à nouveau très dans l’air du temps, et même le parquet en damier”. En plus de faire référence à l’histoire du lieu, la sauvegarde d’éléments originaux permet de faire des économies. Vous aimez ? >> 134, rue des Couronnes (Belleville, 20e).

Ces articles peuvent vous intéresser

Suivez Mon Petit 20e sur Instagram

@monpetit20e

To see the Instagram feed you need to add your own API Token to the Instagram Options page of our plugin.