À l’occasion des prochaines journées Portes Ouvertes des Ateliers d’Artistes de Belleville (20-23 mai), Mon Petit 20e part à la rencontre d’artistes de l’association. Aujourd’hui, découvrez Isabelle Abiven et ses portraits au pastel. 

 

Graphiste de profession, Isabelle découvre, il y a 10 ans, les photos judiciaires des Communards lors de leur arrestation. “Ça m’a vraiment marqué, c’était étonnant.” L’envie lui prend d’en faire des croquis. Ces derniers deviennent vite exclusivement féminins, car malgré le nombre de femmes ayant participé à la Commune de Paris, peu sont mises en lumière. “C’est un mouvement durant lequel les femmes ont pu vraiment exprimer leur envie d’une vie meilleure.”  

Louise Michel, Marie Lecourt, Hortense David, Louise Bonnehaut, la liste est longue. Les nombreuses archives – qui ont par chance survécu jusqu’à nos jours – ont permis à Isabelle de découvrir le destin de nombreuses de ces femmes. Un livre regroupant ces portraits est d’ailleurs prévu. Mais cette série de portraits est loin d’être le seul projet de notre artiste du jour. Elle réalise aussi des croquis de la vie métropolitaine parisienne. De la ligne 3 à la ligne 11, les habitants du 20ème y retrouveront leurs lignes de métros fétiches. “Je prends des photos sur le vif, des moments de vie”. Elle utilise ensuite ces photos comme modèles pour ses croquis. Ce sont des moments du quotidien qui se dessinent sous ses coups de crayons. 

Son art, Isabelle l’a cultivé d’elle-même. Des cours du soir par-ci par-là, mais jamais d’école d’art. Par le biais de ses crayons pastel, son instrument de prédilection, elle trouve un moyen de s’exprimer. “Les craies pastel sont un outil génial qu’on peut travailler sur plein de papiers.” Quand on lui demande de décrire son art, elle le définit comme “facile à regarder et à appréhender.” Pas besoin de bagage culturel imposant pour comprendre ses œuvres. Pas non plus besoin d’un porte-monnaie bien rempli, l’accessibilité, Isabelle la veut aussi dans ses prix.  

Le 20ème arrondissement ? Elle y est arrivée par hasard, il y a 24 ans. Elle découvre sa future maison avec surprise, qui aurait cru trouver une maison sur Paris ? Malgré un budget pas assez élevé, les anciens propriétaires ont un cours de cœur pour elle et acceptent de baisser leur prix. Adoptée dans le 20ème, elle ajoute du pastel dans le monde autour d’elle. 

>> Retrouvez les œuvres d’Isabelle Abiven lors des Portes Ouvertes des Ateliers d’Artistes de Belleville, du vendredi 20 au lundi 23 mai. Ses œuvres seront exposées au 30 rue de la Duée, Paris 20e. Retrouvez là aussi sur son site internet

Texte & Photos : Kim Dommergue

——–

A lire aussi  :

Sculptures: Emmanuel Wolfstirn et son art de la récup’ 

Glitch Art: Fanny “YNFAB” Bruno et ses œuvres qui dénoncent le numérique

Portes Ouverts des Ateliers de Belleville: Les artistes vous invitent chez eux 

Suivez Mon Petit 20e sur Instagram

@monpetit20e