Si cela ne vous dit rien, c’est presque normal. On vous parle d’un lieu qu’on aurait très bien pu ne jamais connaître. “Ouvert” depuis un an et demi (mais avec la crise sanitaire, il a beaucoup été fermé !), il est situé dans une rue peu passante, sur les hauteurs de Belleville.

Le Juicy Pop, c’est le bébé de Montoya, aussi connu sous son nom de scène Mo Oshot. Né en Haïti, le rappeur a vécu de longues années aux Etats-Unis, notamment à Philadelphie, avant de revenir s’installer en France fin 2019. Le trentenaire a ramené dans ses bagages, les ambiances qu’il préfère. D’abord un bar new-yorkais, avec ses affiches de magazines et sa cabine téléphonique typique. Puis, on passe à table à Los Angeles, dans une salle couverte de street art. Avant de descendre au sous-sol, dans une salle façon speakeasy, inspirée du quartier français de la Nouvelle-Orléans. Une pièce dédiée aux spectacles, qui peut aussi bien accueillir du stand-up que des concerts de jazz.

En cuisine, là encore place à l’originalité, avec des plats épicés “néo-soul”, d’inspiration cajun : poulet frit, banane plantain, mac & cheese revisité, gaufres maison sucré/salé, burger new orleans, salade vegan… Et comme aux States, les portions sont plutôt XXL ! Comptez en moyenne 15 € pour un plat, 3 € le soft, 5 € la pinte d’IPA, 4 € le verre de vin, 8 € le ti punch et 10 € le cocktail (dont un “carribean mule” à essayer !).

On vous encourage vivement à aller y faire un tour, car il n’y a pas deux lieux comme ça dans le 20e, et parce que la conjoncture est très dure pour les restaurateurs. Montoya a besoin du soutien des habitants pour que le lieu perdure. (Les différentes salles peuvent d’ailleurs se privatiser pour des événements ou des anniversaires) >> 21 rue des Rigoles. Ouvert le midi (11h30-14h30) et le soir (19h-minuit en semaine, 19h-2h le week-end).

Ces articles peuvent vous intéresser

Suivez Mon Petit 20e sur Instagram

@monpetit20e

To see the Instagram feed you need to add your own API Token to the Instagram Options page of our plugin.