Vous êtes nombreux à nous le dire : ça manque d’un vrai glacier dans le 20e. Qui a envie de prendre le métro, faire 20 min de trajet en plein cagnard, pour une simple glace ?

Autrefois, un glacier aurait existé dans le quartier du Père Lachaise (mais on ne vivait pas encore là). Et comme dirait la pub pour un célèbre opticien : “ça, c’était avant”. Alors, on vous a trouvé quelques spots dans le 20e arrondissement en cas de fortes chaleurs. Mais prendre des bâtonnets (vanille entouré de chocolat lait aux noisette) chez Picard, ça marche aussi. 

Fromagerie Riondet. Ce commerce apprécié de la place Edith Piaf est le seul revendeur du glacier La Tropicale, dans le 20e arrondissement. Lancée en 1976 dans le 13e, cette entreprise familiale se présente comme le premier glacier exotique de la capitale. Après une carrière d’économiste à l’OCDE, c’est la fille, Thai Thanh Dang qui succède à son père. Exit les classiques vanille-fraise, préparez-vous à succomber aux mélanges Ananas-basilic, Coco-sésame-banane ou citron-orange-sanguine. Pour 7,5 € le quart de litre, on a testé les saveurs noisette et thé vert matcha. Glacier 100 % validé ! 3, rue du Capitaine Ferber (Porte de Bagnolet).

Il Parigino. Depuis le 12 juin, le chariot de glaces à emporter est de retour chez il Parigino, rue Sorbier. Si les 12 parfums de glace et sorbet faits maison nous font de l’œil, on vous recommande vivement celui au citron. Tarif : 2,5 € le petit pot, 5 € le grand + 0,50 € le cornet. Pour plus de gourmandise, la glace peut se déguster dans une brioche (6 €) comme en Sicile ! 6, rue Sorbier à Ménilmontant.

Benoît Castel. Dans la boutique de la rue Sorbier, les glaces italiennes artisanales sont de retour pour la saison estivale. A déguster en terrasse ou dans le parc à deux pas (derrière le manège). Vanille, fraise, ou les deux, comptez 3 € en pot et 3,5 € en cornet. 11, rue Sorbier à Ménilmontant.

La pâtisserie de l’Eglise. Entre les classiques au chocolat ou à la pistache, en passant par des parfums plus exotiques comme vanille/macarons ou abricot, vous allez avoir du mal à choisir entre les 11 parfums disponibles rue du Jourdain. Le pot ou le cornet simple sont à 2,8 €, la version double à 5 € et la triple à 7 €. Et pour 1 € de plus, on peut rajouter des toppings ou du coulis. 10, rue du Jourdain.

Sucre et cacao. Vous êtes plusieurs à nous avoir signalé les glaces artisanales maison du pâtissier James Berthier, installé à deux pas de la place Gambetta 89, avenue Gambetta.

Mon Coeur Belleville. Ce bar-resto avec vue sur Paris propose depuis peu des glaces Emkipop, qui se présentent comme “éco-responsables, avec des parfums naturels de saison, et des emballages recyclable”. 1, rue des Envierges.

Texte & Photos : Salomé

Ces articles peuvent vous intéresser

Suivez Mon Petit 20e sur Instagram

@monpetit20e

To see the Instagram feed you need to add your own API Token to the Instagram Options page of our plugin.