Ce street-artist, qui conserve l’anonymat, excelle dans l’art de sublimer les failles.

Après les trottoirs qui débordent d’Inkoj, présentés il y a quelques jours, on reste les yeux rivés au sol avec @ememem.flacking.  À l’aide de mosaïques, ce “floor artist” comble les trous des trottoirs. Le “flacking”, c’est le nom qu’il a donné à cette “technique de réparation des flaques”. Si une grande partie de ses œuvres sont à Lyon, vous en apercevrez certaines (celles présentes sur les photos) dans le 20e arrondissement de Paris. À la sortie du métro Père Lachaise, le long du boulevard de Ménilmontant.

Simple, efficace, avec une touche de poésie, sa présentation sur son site résume bien sa visée artistique : “Né sur un trottoir accidenté en 2016, Ememem est un de ces fils de bitume qui ont le désordre dans le sang. Ses pansements de trottoirs envahissent l’espace public, d’Aberdeen à Barcelone en passant par l’Ecosse, Paris ou Turin. En manifestations artistiques ou incognito à la lueur des réverbères, Ememem rafistole les sols et leur greffe des accès vers le pays des merveilles. Sa technique au sol, baptisée “flacking” coule un peu de lumière dans les croûtes homogènes qui ensevelissent nos villes…”.

Photos : Gaëlle Labarthe @gaellelab (l’une des photographes les plus actives qu’on connaisse dans l’arrondissement !)

Ces articles peuvent vous intéresser

Suivez Mon Petit 20e sur Instagram

@monpetit20e

To see the Instagram feed you need to add your own API Token to the Instagram Options page of our plugin.