Manger de la salade qui a poussé dans le 20e arrondissement, c’est possible… et même recommandé (surtout avec des graines et du terreau bio) ! Rendez-vous chez Le Paysan Urbain, pas très loin de Gambetta, pour vous approvisionner.

La première fois qu’on en a entendu parler du projet, c’est dans un article du Parisien datant de janvier 2019. On y apprenait que Le paysan urbain, association spécialisée dans la production de micro-pousses, était attaquée en justice par… des défenseurs de l’environnement. Ces derniers dénonçaient une “végétalisation en trompe-l’oeil” du terrain, situé au-dessus d’un réservoir d’eau non-potable, au 14, rue Stendhal, dans le 20e arrondissement.

Bien que la culture de micro-pousses, fleurs et aromates ait lieu hors-sol, dans des serres, le tribunal a autorisé la poursuite de l’aménagement. Et pour cause, le sol du réservoir de Charonne est pollué, de faible profondeur, ce qui ne permet pas la production de plantes comestibles en pleine terre. Répondant à l’appel à projet “Pariculteurs 1” lancé en 2016, la ferme urbaine prévoyait la transformation d’une grande prairie de 6 200 m2 en un lieu de culture maraîchère.

Deux ans plus tard, la voilà réalisée. Chaque samedi, l’installation se visite (11h-17h). Vous découvrirez une serre bio-climatique de 660m2 et deux bâtis éco-construits, abritant les semis et la salle de germination. Des salariés en insertion se voient confier les différentes étapes de production de radis, basilic, coriandre, moutarde, pak choï, brocoli, chou rouge, roquette, betterave… Ces mini-végétaux qui poussent en une semaine l’été (contre deux l’hiver) sont plébiscités pour leur fraîcheur, leur goût puissant et leurs nutriments. >> Micro-pousses à la vente dans plusieurs Monoprix du quartier (Pelleport, place des fêtes, Jourdain), mais aussi sur place du lundi au vendredi (10-16h).

Un poulailler… avec une poule qui fait des oeufs bleus

Mais ce n’est pas tout, on y trouve également un poulailler (avec des poules qui fait des œufs bleus !), une pergola et des espaces de culture en bacs pour aromates et fleurs comestibles. D’autres projets sont encore en cours de développement comme  la création d’une zone refuge pour la biodiversité (mare, prairie, friche, terrasse d’observation). Ainsi qu’un “pavillon de l’écologie urbaine”, pour répondre à la forte demande d’activités pédagogiques et accueillir la vente de micro-pousses. Une campagne de financement participatif a été lancée sur le site bluebees.fr.

Envie de profiter d’un atelier pour partir à la découverte des lieux ? On vous proposera une rencontre avec les poules le 30/06 (14h-15h), une observation des oiseaux le 6/07 à 8h30. Sans oublier les 48h de l’agriculture urbaine, le 3 et 4 juillet, avec des visites gratuites organisées tous le week-end.

Texte : Pauline. Photos : Salomé et Pauline. 

Ces articles peuvent vous intéresser

Suivez Mon Petit 20e sur Instagram

@monpetit20e

To see the Instagram feed you need to add your own API Token to the Instagram Options page of our plugin.