Comme moi, vous devez ignorer qu’au début du 20e siècle, la Course des Triporteurs était un énorme succès populaire, rassemblant des dizaines de milliers de spectateurs sur les boulevards autour de Paris. Passionné par cette histoire, Guillaume Le Du – soutenu par les mairies du 12 et du 20e arrdt – travaille à la renaissance de cette course mythique, et vous donne rendez-vous le 22 septembre sur le cours de Vincennes. 

LE PASSÉ. Entre 1900 et 1943, une fois par an, la Course des Triporteurs enflammait le cœur du public parisien. Lancée par le journal L’Auto-Vélo (qui deviendra L’Équipe), la course a connu plusieurs trajets, avant d’adopter son parcours définitif : le tour de Paris. C’était le jour de gloire des livreurs en triporteurs (de pâtisserie, d’imprimerie, de journaux…), dont certains sont devenus des stars de la Petite Reine. Notamment Marcel Cognasson, qui la remporta à 7 reprises. 

LE PRÉSENT. Jusqu’au 28 juin, une exposition très complète revient sur l’histoire de cette course, à la mairie du 20e. Elle est accessible du lundi au vendredi de 8h30 à 17h (sauf le jeudi 14h-19h30) et le samedi de 9h à 12h30. L’exposition sera ensuite et pendant tout le mois de juillet au square Maurice Gardette (11e). Enfin, elle sera au stade Louis Lumière (20e) du 15 août au 8 septembre. Vous pouvez soutenir la renaissance de cette course en participant à la cagnotte Ulule en ligne

LE FUTUR. À quoi ressemblera l’événement du dimanche 22 septembre ? De midi à 14h, une Cyclo-parade précédera la course. Tous les types de cycle pourront alors défiler sur le Cours de Vincennes (entièrement libéré grâce au “Paris sans voiture”). Après quoi, à 15h, les pilotes prendront place sur leur bolide à trois-roues (privés d’assistance électrique). Ils devront réaliser 20 tours de piste sur le cours de Vincennes. Soit un trajet de 24 km qu’il faudra abattre en moins de 40 minutes pour battre le record de 1943. La promesse d’un spectacle palpitant.

Pendant toute cette journée se tiendra un Village des Exposants où vous aurez l’occasion de rencontrer les professionnels du cycle, de tester leurs produits pour peut-être en adopter un. Le projet est aussi de convaincre les Parisiennes et les Parisiens de changer de mode de transport en se tournant vers les mobilités douces. 

 >> Pour en savoir plus et vous inscrire, RDV sur lacoursedestriporteurs.paris.


*Partenariat

———————-

A lire aussi :

Politique en faveur du vélo : le bilan mitigé du 20e arrondissement de Paris

Ces habitantes du 20e ont abandonné leur voiture pour le vélo

Véligo : une bonne façon de se mettre au vélo (électrique) dans le 20e ?