On était persuadée d’avoir déjà posté la majestueuse glycine en fleurs du Passage Perreur… mais il s’avérerait que non ! Cela fait des années, qu’on ne peut s’empêcher de la photographier, saison après saison.

Cette plante grimpante est la star de ce petit passage pavé du quartier Pelleport, situé entre la rue du Capitaine-Marchal et celle de la Dhuis. La voie existerait sous cette dénomination depuis 1890 et porte le nom de Monsieur Perreur, propriétaire des terrains sur lesquels elle a été ouverte. (C’est le cas de nombreux passages dans le 20e). Une glycine qui n’aurait probablement jamais été aussi monumentale, sans le concours d’habitants de la rue. Pour l’aider à se développer, et à gagner la façade voisine, une corde a été suspendue entre deux maisons.

Fan de glycine ? On a recensé d’autres endroits dans le 20e arrondissement pour aller en admirer : rue des plâtrières, rue Irénée Blanc (dans la campagne à Paris), rue Taclet (à côté du square des Saint-Simoniens), au square du docteur Grancher, rue Julien Lacroix (au niveau du passage de Pékin), dans le jardin du Patronage du cœur (rue du Lieutenant Chauré) … Vous nous en avez aussi suggéré sur Instagram : la place du Guignier entre Jourdain et Gambetta, le square Antoine Blondin (près de l’Église Saint Blaise), la rue des Rigoles, le Passage Dieu et le parc de Belleville évidemment. En connaissez-vous d’autres ?

Pour l’anecdote, on ne rigole pas avec la glycine à Paris. En mars dernier, l’abattage d’une plante centenaire, place du Tertre, à Montmartre, a suscité l’indignation des riverains. Au point qu’une pétition soit lancée, récoltant à ce jour plus de 30 000 signatures. La mairie de Paris a rétorqué que la plante ne présentait plus de signes de vie, avant de replanter un petit pied de la même espèce, au même endroit.

Ces articles peuvent vous intéresser

Suivez Mon Petit 20e sur Instagram

@monpetit20e

To see the Instagram feed you need to add your own API Token to the Instagram Options page of our plugin.