Cette vitrine débordante d’objets anciens en tout genre, rue des Vignoles, a suscité notre curiosité. Intrigué, on est allé pousser la porte du magasin, afin d’en savoir plus…

Un énorme panneau lumineux de la RATP, de vieux jouets, des plaques émaillées, des figurines… La diversité des objets qui s’y trouvent est si grande qu’elle semble impossible à détailler. L’intérieur du magasin est finalement à l’image de sa façade : un inventaire à la Prévert. Ici,  les articles s’empilent du sol au plafond, si bien qu’il est difficile pour notre regard de parvenir à se poser. 

Cette caverne d’Ali Baba est tenue par Victor depuis déjà 40 ans. Ce passionné de restauration de meubles chine régulièrement et récupère aussi dans la rue. “Il n’y a pas de règles”, nous dit-il. Pour lui, les objets ont tous le droit à une seconde vie. Une démarche écologique qu’il revendique: “Je préfère restaurer une chaise ancienne que voir couper des arbres pour en faire une nouvelle”. 

À l’arrière de la boutique, des piles de chaises s’alignent. Victor les bichonne dans son atelier, installé au cœur de la boutique, allant parfois jusqu’à les vieillir avec une patine. Comptez entre 30 et 90 euros la chaise selon le modèle. D’ailleurs, on peut aussi lui apporter nos propres chaises afin de leur faire bénéficier d’une restauration. En décembre, celui qui s’amuse à se surnommer “le baron” en référence à son patronyme va céder les rênes à son fils. Un héritage familial que l’on espère bien voir perdurer…

>> Baron V, 95 rue des Vignoles. 

Texte : Océane  Caillat / Photos: Pauline Pellissier

—-

A lire aussi :

Le “Cabinet de Belleville” : le spécialiste des chaises vintage d’occasion

“Tandem de Belleville”, la boutique de déco qui mise sur le vintage et les photos

La fripe c’est chic : bienvenue chez “77 Vintage”, rue de Ménilmontant

 

 

 

Suivez Mon Petit 20e sur Instagram

@monpetit20e

To see the Instagram feed you need to add your own API Token to the Instagram Options page of our plugin.