Verra-t-on un jour la nature reprendre ses droits sur la Porte de Bagnolet ? Peut-être, mais il va falloir être patient. Avant de connaître l’avenir de ce lieu, le temps est d’abord à la concertation…

Plusieurs élus (les maires de Montreuil, Bagnolet, du 20e arrondissement) se sont réunis mercredi pour annoncer un grand projet de transformation de cette porte de Paris, présentée comme l’un des lieux les plus pollués d’Europe. En cause : le passage de 300 000 véhicules par jour, là où se rejoignent périphérique et autoroute A3.

Au quotidien, ce sont 35 000 riverains directs, 150 000 habitants résidant à proximité, mais aussi une école élémentaire et un collège qui sont impactés par les nuisances sonores et la forte pollution atmosphérique. Parmi les pistes étudiées : l’enfouissement de l’autoroute, la végétalisation des espaces publics, la renaturation des sols, la création de promenades, de pistes cyclables, l’installation de commerces de proximité (pour en faire un lieu de vie, et pas seulement un lieu de passage).

Alors que ces gros travaux d’infrastructures devraient s’inscrire sur des années, les élus ont compris que pour mobiliser les riverains, des annonces fortes à court terme sont importantes. Ainsi, d’ici deux ans, certaines bretelles de béton menant toutes au même parking (lui-même a moitié vide) pourraient être démantelées. La concertation impliquera également différents acteurs présents sur ce territoire, notamment le Centre Commercial Bel Est, aujourd’hui vieillissant ou Ile-de-France Mobilités, propriétaire de la gare routière Gallieni.

Ce vaste projet de rénovation urbaine sera porté par Est ensemble, structure intercommunale qui regroupe les villes de Bagnolet, Bobigny, Bondy, Le Pré-Saint-Gervais, Les Lilas, Montreuil, Noisy-le-Sec, Pantin, Romainville. Il s’inscrit dans le prolongement d’autres chantiers majeurs “d’apaisement” à l’est de Paris : la Porte des Lilas (où le périphérique a été couvert en 2007, permettant de créer des parcs), la Porte de Montreuil, où une concertation est lancée. Et surtout le réaménagement en profondeur du quartier Python Duvernois, dont des travaux de démolition ont démarré (et doivent durer jusqu’en 2028).

>> Plus d’infos sur portedebagnolet-gallieni.fr/

 

—-

A lire aussi :

Vu du ciel : l’échangeur de la Porte de Bagnolet

Où avez-vous bien pu voir ce mystérieux lampadaire rose ?

Des “rues aux écoles” deviennent piétonnes pour lutter contre la pollution

 

Suivez Mon Petit 20e sur Instagram

@monpetit20e

To see the Instagram feed you need to add your own API Token to the Instagram Options page of our plugin.