Déjà supplantée par les petites surfaces, ouvertes soirs et week-end, voilà que l’épicerie de quartier (les Québécois l’appellent “dépanneur” pour éviter le terme cliché “d’arabe du coin”) se voit concurrencée par une nouvelle venue.

Bienvenue chez Superfrais, une supérette nouvelle génération, à la déco moderne et aux produits sélectionnés avec soin. Ouverte à Jourdain, elle est la dernière-née du groupe Liquid Corp, jusqu’ici spécialisé dans les restos et bars à cocktails parisiens. En ces temps de couvre-feu, on se dit qu’ils ont eu du flair, de transformer une supérette en lieu funky, proposant apéros & dégustations.

Après, on vous prévient, comme l’idée c’est de proposer la crème de la crème (le dernier jambon blanc fabriqué à Paris, le roi des Saint-Nectaire, des fruits et légumes en circuits courts, du vin à la verse en bouteilles consignées, du papier toilette normand…), on ne viendra pas faire son plein pour la semaine (sauf si vous ne comptez vraiment pas !). On y cherchera plutôt de quoi dépanner… où se faire vraiment plaisir. Sauf que contrairement à l’épicerie du coin, proposant des produits chers et pas quali, là au moins on en a pour son argent ! Comptez 1 € le café à emporter et 5 à 8 € le sandwich maison.

>> Superfrais, 8 rue Levert. Mercredi-samedi (9h-21h), dimanche (9h-17h).

Ces articles peuvent vous intéresser

Suivez Mon Petit 20e sur Instagram

@monpetit20e