Un air de New York à deux pas du Père Lachaise ? C’est ce que propose Johann (Yo pour les intimes) à Yo Mac and cheese. Vous l’aurez deviné, ici, on ne déguste que des déclinaisons de la fameuse recette de macaroni aux fromages venue directement des US.

Si l’inspiration culinaire vient de ses années passées dans la Grosse Pomme, il a laissé le plus gros des calories dans l’avion pour améliorer la formule. “On a remplacé la béchamel par de la crème allégée infusée aux herbes. On rajoute des ingrédients en fonction des envies du client, du cheddar ou de l’emmental et hop, on gratine”. Le plus ? Chaque recette met à l’honneur un fromage français : Emmental, Bleu d’Auvergne, Brie de Meaux, Tomme de Savoie… et même un faux-mage vegan !

On a craqué pour un Mary J. Bleu (Emmental, poire, noix, Bleu d’Auvergne), et un Tupac Chaource (emmental, champignons, noisettes, Chaource). Si l’assiette est imposante au premier abord, le plat reste assez léger (pour un Mac and cheese !). On n’est pas les seules à adorer : un des clients de Johann en est à sa 48e commande en trois mois !  “On a une clientèle vraiment hétéroclite”, précise le fondateur, des jeunes de la Banane, des touristes,… Certains viennent même de Boulogne !

Les prix sont abordables : comptez 6,5 € à 11,5 € pour un Mac and cheese taille french et entre 9,5 € et 15,5 € pour une taille américaine (pour les très gros appétits). Le restaurant propose des formules : + 1,5 € pour une boisson et + 3,5 € pour boisson et dessert. Les étudiants ont même droit à -10 % sur le menu complet. Notons que les cheesecake, carrot cakes et autres douceurs sont réalisés en partenariat avec @lagamelledescheffes. Malgré nos ventres déjà bien remplis, on a testé les cookies… une tuerie !

Une dimension culturelle et engagée 

L’amour de l’art ne se retrouve pas seulement dans les intitulés des recettes, clins d’œil à des rappeurs. Chaque mois, un artiste est invité à exposer gratuitement, avec pour seule contrepartie de customiser des meubles du restaurant. L’argent récolté par la vente du mobilier est ensuite reversé à une association. “L’objectif, c’est de créer une véritable économie solidaire et pas seulement d’être un restaurateur, précise Johann. Ce samedi, @versilsilver viendra exposer à partir de 14h30. De 18h30 à 22h30, ça sera au tour de @christofercdg de venir tourner un épisode des aventures de Spoofy. L’ensemble des fonds seront reversés à l’association Morts de la rue, qui lutte pour accompagner la mémoire des invisibles qui décèdent dans l’indifférence.

Une démarche engagée qui se retrouve jusque dans les assiettes. Le Mac and cheese du mois dernier rendait hommage au rappeur DMX, mort d’une overdose en avril 2021. Pour chaque plat du mois vendu, 1 € était reversé à une association de prévention contre la drogue. “On essaye également d’adopter une démarche éco-responsable. Les déchets sont triés et compostés. Pareil pour les plats”. Une raison de plus d’aller y faire un tour.

Texte : Salomé. Photos : Pauline et Salomé. 

Ces articles peuvent vous intéresser

Suivez Mon Petit 20e sur Instagram

@monpetit20e

To see the Instagram feed you need to add your own API Token to the Instagram Options page of our plugin.