Romain, fondateur de Petit pot deco et habitant du 20e, notait toutes ses idées dans un carnet… des idées jamais abouties. Alors un jour, alors que des centaines de fleurs s’entassaient chez lui, il commence à créer des terrariums pour les anniversaires de ses potes. Et hop, Petit pot déco était né.

Armé de ses nouvelles créations, Romain s’installe en plein mouvement des gilets jaunes sur une rue, entre deux cagettes. “Les gens s’arrêtaient et ont adoré. Alors j’ai continué dans des salons et des pop-up stores”. En janvier, quand le gymnase qu’il utilise pour son atelier floral ferme définitivement ses portes, Romain rebondit et se lance dans une nouvelle aventure : un flower truck.

J’ai mis 6 mois à trouver une bétaillère qui roule et qui passe le contrôle technique”, plaisante-t-il. Et il faut dire que ça valait le coup. La Peugeot J9 a fière allure ornée de ses 90 pots de plantes. Le camion est vraiment tourné autour du végétal. Il y a beaucoup de fleurs d’intérieur, des fleurs séchées, des terrariums et quelques plantes d’extérieur”. Le camion végétal n’a pas de catalogue fixe. Si vous voulez une plante en particulier, il suffit de demander. “Du baobab au palmier, en passant par des hortensias, tout est possible !. Et, avec un premier prix à 3 € la plante, tout le monde y trouvera son compte.

Un camion fait de récup’… pour compenser le diesel

Une des préoccupations majeures de Petit pot déco, c’est de compenser la bétaillère qui roule au diesel. Cet ancien commercial dans le recyclage récupère tout ce qu’il trouve. Étagères et valises chinées, caches-pots fabriqués dans un tronc d’arbres, boîte de pâté réutilisée, tout est réemployé.

Pour cet été, il a déjà une multitude de projets.  ”J’aimerais garder un côté du camion pour les plantes. De l’autre, pourquoi ne pas proposer à deux créateurs de me rejoindre ?” On me chuchote dans l’oreille le nom de @malicieuse.diy ou encore un projet de bombes de graines pour démocratiser les plantes. Des ateliers pour créer ses propres bocaux de fleurs séchées sont également en préparation alors stay tuned. >> Le camion végétal n’a pas d’itinéraire fixe, il va au gré du vent. Vous le retrouverez en revanche tous les mardis et vendredi après-midi à Nation.

Texte et photos : Salomé. 

Ces articles peuvent vous intéresser

Suivez Mon Petit 20e sur Instagram

@monpetit20e

To see the Instagram feed you need to add your own API Token to the Instagram Options page of our plugin.