Elle nous rappelle les très esthétiques passerelles du Canal Saint-Martin. Ici immortalisée par Willy Ronis, le photographe du 20e arrondissement de Paris, voici la passerelle de la Mare, à Ménilmontant.

Si on vous en parle aujourd’hui, c’est parce qu’elle vient de rouvrir au public, après de longs mois de travaux. L’ouvrage surplombe la Petite-Ceinture, cette voie de chemin de fer, de 32 km, qui faisait le tour de Paris à l’intérieur des boulevards des Maréchaux. La mise en service de cette ligne, en 1862, coupe le quartier en deux. Il faudra attendre 1889 pour qu’une passerelle vienne faciliter la vie des riverains. Objectif : rétablir la continuité de la rue de la Mare. Concurrencée par le développement du métro, la ligne de la Petite-Ceinture est, dans les décennies suivantes, de moins en moins empruntée et la compagnie ferroviaire supprime le service aux voyageurs en 1934.

Quand Willy Ronis prend la photo, dans les années 50, la passerelle sert encore, mais les trains sont moins nombreux. La ligne est utilisée jusqu’au début des années 80 par des trains de voyageurs “grandes lignes”, et jusqu’aux années 90 par des convois de marchandises. La nature y reprendra ses droits, avant que ce tronçon de la ligne, à Ménilmontant, ne devienne accessible aux piétons en mars 2019.

Au même moment, la passerelle de la rue de la Mare, dont l’état de la structure est fortement dégradé, fait l’objet d’un projet de reconstruction à l’identique par la Ville. Des travaux qui dureront plus longtemps que prévu, suite notamment à l’écroulement de la passerelle en septembre dernier. Prévue pour rouvrir en octobre dernier, là voilà désormais prête à être arpentée. Et photographiée.

📸 “Petite ceinture depuis la rue de Ménilmontant”, par Willy Ronis + des photos prises ce 11 mars 2021.

Ces articles peuvent vous intéresser

Suivez Mon Petit 20e sur Instagram

@monpetit20e

To see the Instagram feed you need to add your own API Token to the Instagram Options page of our plugin.