36 heures. C’est le temps qu’il reste à Salomé, 20 ans, stagiaire à Mon Petit 20e, pour trouver un cadeau à temps pour le 30 mai. Allez hop ! Direction neuf boutiques du 20e pour trouver LA perle rare qui fera vibrer le cœur de celle qui l’a fait naître.

“Google maps m’annonce 1h48 de marche pour ce périple. Alors autant dire que les baskets sont de rigueur. Premier arrêt : Dandelion Paris, un artisan fleuriste qui propose des bouquets de fleurs fraîches de saison et surtout…locales. S’il existe des compositions à tous les prix, celle-ci est à 50 €.

Deuxième étape : Authentique Parenthèse. Au milieu des vêtements et bijoux, mon choix se porte sur ce vase marbré à 79 € (idéal pour le bouquet) ou sur cette carafe rose à 83 €.

Pour les tout petits budgets, ou celles et ceux qui pensent à la planète : la Ressource de Belleville fera votre bonheur. On craque sur les petits sacs à 3 €, 100% seconde main !

Si Maison Omani était fermée lors de mon passage, vous pourrez les retrouver sur Instagram. Le coup de cœur ? Un joli set d’assiettes vertes (12 € la petite, 16 € la grande).

Difficile de choisir parmi la ribambelle de sacs de chez La Baïta Paris. S’ils sont tous fabriqués à partir de cuir recyclé, c’est le Naomi à 120 € qui retient mon attention.

Deux foulées et un sandwich avalé plus tard, j’arrive chez Atelier Zougzoug. J’y croise Charlotte, en plein shooting des packs fête des mères. Je vole une photo et c’est reparti. Comptez 40 € pour deux assiettes ou deux tasses, ou un mix.

Arrivée place Gambetta, me voilà chez Paul et Bertine. C’est une robe rouge à 149€ qui attire mon regard. Pour un après-midi ensoleillé de juin, elle sera parfaite !

Avant dernier arrêt, direction Les Robes Infidèles. Je farfouille un peu dans le dépôt-vente et jette mon dévolu sur une bague en argent à 11 €. Bon avec tout ça le temps presse !

Pour ma dernière mission, je m’envole vers Manakea. On y trouve un coffret fête des mères à 30 € comprenant un tote bag, une bougie et un savon qui fera chavirer le cœur de vos mamans.

Pour l’anecdote, j’ai non seulement trouvé mon cadeau de la fête des mères, mais surtout…des tasses pour la fête des pères. En juin, c’est sûr, je ne me retrouverai pas dans la même galère !”

Texte : Salomé Ferraris. Photos : Dandelion, Salomé, Salomé, Maison Omani, Salomé, Atelier Zoug Zoug, Salomé, Salomé, Salomé. 

Ces articles peuvent vous intéresser

Suivez Mon Petit 20e sur Instagram

@monpetit20e

To see the Instagram feed you need to add your own API Token to the Instagram Options page of our plugin.