Des recettes réconfortantes pour se mettre du baume au coeur : rien de mieux pour affronter la mauvaise météo et le couvre-feu.

Grâce à Marine, aka @alatabledebri, une passionnée de cuisine qui habite Pyrénées, on se fait livrer de bons petits plats. Cette trentenaire, travaillant dans la communication, est régulièrement poussée par ses amis (qui adorent venir dîner chez elle !) à se réorienter. Inscrite à un CAP cuisine à distance, elle a commencé par proposer des parts de moussaka ou de hachis parmentier restantes à ses proches, avant de préparer des gâteaux pour des anniversaires.

Aujourd’hui, elle cherche à élargir sa clientèle, en affichant en story avec quelques jours d’avance ses prochains menus. Toujours réalisés à partir de produits locaux et de saison. Par exemple : une quiche poireaux-noix-comté (2,50 €/part), une salade meli melo d’hiver (4 € le bol), des lasagnes épinard ricotta pancetta (6 € la part, 10 € les deux), ou du moelleux aux prunes (1 € la part, 8 € le cake). En bonus, elle peut même livrer dans l’arrondissement (et au delà : 10e, 11e, 12e, 19e).

Autre option, pour les habitants du sud du 20e : solliciter les services de @louiseetclara. Un traiteur qui a réorienté son offre pour compenser l’annulation d’événements. Des plats à commander par mail ou téléphone, puis à récupérer au 65 rue des Vignoles (à deux pas de la place de la Réunion). Au menu la semaine dernière par exemple : curry de canard, riz coco, pickles de prunes (12 €), saumon teriyaki riz vinaigré au sésame (12 €), gâteaux extra au chocolat ou tarte au citron (4€)..

Photo : @alatabledebri : pizza bianca à la pâte maison, tomates anciennes, chèvre valençay, saucisse sèche et romarin / magret de canard, purée de carottes, réduction échalotes, huile d’olive, balsamique et miel / tarte sablée au beurre salé, ganache chocolat noir sans sucre.

Ces articles peuvent vous intéresser

Suivez Mon Petit 20e sur Instagram

@monpetit20e