Ce resto africain, installé depuis quelques années dans le 20e arrondissement, a décidé de se renommer “Au Petit Bamako” l’été dernier. Entre saveurs d’Afrique de l’Ouest et décoration patrimoniale, l’adresse mérite la visite.

 

Situé juste en face de l’église Saint-Germain-de-Charonne (l’église du quartier Saint-Blaise), vous y découvrirez une devanture sombre ornée du drapeau du Mali. A l’intérieur, beaucoup de couleurs. Tableaux, masques et rideaux à motifs africains sont au cœur de la décoration du lieu. Un départ en voyage ! Mais ce n’est pas tout. Ce restaurant est installé dans un bâtiment historique du 20e, ancienne boucherie traditionnelle du 18e siècle. Les propriétaires du lieu ont fait le choix de conserver certains aspects de la boucherie et notamment son plafond qui est d’origine.

Ce restaurant a été créé par deux frères venant du Mali et habitant depuis toujours dans le 20e arrondissement. L’idée, c’est de proposer un voyage entre la France et l’Afrique à travers des plats faits maison affichant un bon rapport qualité prix. C’est une véritable affaire de famille, chaque membre cuisine un plat à la carte. Les prix ? Les plats oscillent entre 8,50 € et 13 €. Vous pourrez goûter les trois plats emblématiques d’Afrique de l’Ouest : le tiep (ragoût sénégalais à base de riz et de légumes), le yassa (viande braisée accompagnée de riz et d’oignons frits) et le mafé (plat en sauce avec de l’arachide) en choisissant votre viande ou le plat végétarien.

D’autres entrées, plats et boissons traditionnelles sont également de la partie. Le jour de ma venue, j’ai pu déguster des pastelles (des beignets de viande et de thon) accompagnées d’une sauce tomatée (4 €), un yassa poulet avec une sauce à base de moutarde (9,9 €) ainsi qu’un bissap, boisson traditionnelle à base de jus d’hibiscus et de menthe fraiche (2,5 €). Les assiettes sont bien garnies, et si on n’a vu trop gros, des doggy bags sont proposés.

En toile de fond, une musique africaine accompagnait notre repas, de quoi se sentir un peu plus en immersion. Le must en termes d’ambiance restent les retransmissions d’événements comme la finale de la CAN, qui font un tabac. Vivement, dans quelques mois, les matchs d’équipes africaines lors du prochain mondial de foot ! >> 108, rue de Bagnolet. Ouvert du lundi au vendredi de 11h à 14h30 puis de 18h à minuit et le week-end jusqu’à épuisement des stocks.

 

Pastelles à la viande et au thon

Boisson typique à base de gingembre

Plafond de l’ancienne boucherie

Texte : Océane Boyadjian
Photos : Au petit Bamako et Océane Boyadjian

—-

A lire aussi :

Tasty Trip : un vent d’Amérique latine souffle sur le quartier Réunion

22 adresses où bruncher dans le 20e arrondissement

Le Lullaby, social club à la cool à Ménilmontant

Suivez Mon Petit 20e sur Instagram

@monpetit20e

[/nectar_highlighted_text]
To see the Instagram feed you need to add your own API Token to the Instagram Options page of our plugin.
Oops, something is wrong. Instagram feed not loaded
[/vc_column][/vc_row]