Grâce à un ravalement qui vient de se terminer, cet hôtel particulier s’est refait une beauté.

Construite dans les années 30 par l’architecte Louis Sarret, cette singulière maison, à la façade en briques orangées, affiche des lignes très géométriques, accentuées par de la ferronnerie.  Située à deux pas de la Campagne à Paris, rue du lieutenant Chauré, elle est connue pour avoir été – un temps – la demeure de Joséphine Baker (1906-1975). À la fois chanteuse (“J’ai deux amours…, mon pays et Paris”,) danseuse, actrice et meneuse de revue, cette Américaine devenue française, s’est engagée dans la Résistance, avant de soutenir le combat pour l’égalité des afro-américains.

Le toit conique, à l’angle de la rue, semble encore en travaux et dissimule une grande terrasse (la chance !). Depuis 2010, les deux derniers étages de la demeure appartiennent à l’architecte François Pélegrin (@architecture_pelegrin), qui y réside, et qui y a installé son agence d’architecture. En 2011, il a rénové et transformé cette “passoire énergétique” en bâtiment basse consommation, sans toucher à sa façade, classée par la ville de Paris.

Ces articles peuvent vous intéresser

Suivez Mon Petit 20e sur Instagram

@monpetit20e

To see the Instagram feed you need to add your own API Token to the Instagram Options page of our plugin.