C’est une vision insolite du 20e arrondissement que ce grand espace vert où personne ne peut mettre les pieds.

Située à proximité du métro Saint-Fargeau, cette grande étendue d’herbe cache l’un des cinq principaux réservoirs d’eau de la ville de Paris. Construit entre 1863 et 1865 par l’ingénieur Eugène Belgrand (qui a une rue à son nom dans l’arrondissement), le réservoir de Ménilmontant a été conçu pour stocker l’eau de l’aqueduc de la rivière Dhuis. 

Si tout se passe en sous-sol – cela ressemble à une immense cave voûtée et inondée -, et que rien n’est prévu pour l’instant ici, sachez que le réservoir de Charonne (rue Stendhal, Paris 20e) doit accueillir sur son toit un projet de ferme urbaine, géré par la start-up Le Paysan urbain, où devrait être cultivées des micropousses et des fleurs comestibles. Un projet en temps attaqué par des militants écologistes, car la culture devait se faire en partie sous serre (voir article du Parisien).

Cette photo du réservoir de Ménilmontant a été prise cet après-midi depuis un tout nouveau jardin, le jardin Saint-Fargeau (48-50 rue Saint-Fargeau), ouvert apparemment depuis ce samedi matin (14 mars). Le lieu comprend certes des jeux pour enfants, mais a été pensé avec une visée écologique. Le projet prévoit des nichoirs, des hôtels à insecte, un passage pour les hérissons (depuis le réservoir), tandis qu’une mare écologique y est encore en cours de construction.

Ces articles peuvent vous intéresser

Suivez Mon Petit 20e sur Instagram

@monpetit20e