Vous nous avez demandé des endroits insolites et méconnus : en voici un.

Un studio d’enregistrement, comme il en existe seulement une poignée à Paris, où les plus grands ont défilé (Gainsbourg, Christophe, Cabrel, Bashung, Manu Chao, Alain Souchon, Juliette Gréco…), mais qui n’est jamais ouvert au grand public. On s’est brièvement faufilé aux Studios Ferber pour une visite express, alors que le plus grand studio (le A) était en plein déménagement d’instruments (chacun vient avec les siens, ça ne se prête pas, c’est comme les brosses à dents !) et qu’un autre mixait la musique du film Les Tuches 4.

Créés dans les années 70 par René Ameline, – un ancien du Studio Davout (situé Porte de Montreuil, fermé en 2017) – qui voulait créer un lieu avec un son plus mat, les murs y sont recouverts de panneaux en chêne, pour garantir une acoustique unique. En suivant le compte des studios, qui reposte souvent les artistes, on peut savoir qui est venu dernièrement (Laurent Voulzy, Carla Bruni, L’Impératrice, Møme…), mais jamais trop en temps réel pour éviter les attroupements de fans !

>> 56, rue du Capitaine Ferber, face à la Campagne à Paris (métro Porte de Bagnolet).

Ces articles peuvent vous intéresser

Suivez Mon Petit 20e sur Instagram

@monpetit20e