Si, comme moi, vous trouvez les fleurs fraîches trop éphémères, celles en plastique trop fake, voici une autre option que les fleurs séchées : les fleurs en papier.

Depuis que l’on a découvert son compte, on s’émerveille des créations de @hailane.fleurs, qui propose aussi bien des fleurs fraîches (pour des événements) que des fleurs durables : bouquets, couronnes, cloches en verre, accessoires de mariage… Une marque créée par Laura, 30 ans, ancienne contrôleuse de gestion reconvertie dans les fleurs depuis deux ans. Pour la petite histoire, Haïlane, c’est son prénom en mandarin, donné par sa grand-mère chinoise réunionnaise, qui signifie “Orchidée sur l’eau”. Prédestiné.

“La Paper Flower c’est vraiment ma particularité, elle n’est quasi pas connue en France. Cet art du papier a commencé aux États-Unis. Nous, les Paper florists, reproduisont les fleurs que nous aimons de façon réaliste, cependant nous avons tous notre façon de les interpréter”, nous explique-t-elle. Certains bouquets, réalisés dans son tout nouvel atelier à Montreuil, nécessitent jusqu’à 6 heures de travail.

Née à Paris, Laura a passé les cinq première année de sa vie dans les tours du square Vitruve, avant de venir se réinstaller en janvier dans le 20ème, rue de Bagnolet. “J’aime beaucoup la petite rue Saint-Blaise qui remonte jusqu’à l’église, me promener au cimetière Père Lachaise et faire mes courses chez @le_producteur_local (168, boulevard de Charonne, 20e), une coopérative dont les produits viennent d’un rayon de moins de 100 km de Paris”.

Ces articles peuvent vous intéresser

Suivez Mon Petit 20e sur Instagram

@monpetit20e