Qu’elles soient implantées dans le quartier depuis des années, ou au contraire nouvellement installées, voici les adresses – avec terrasse ! – où nous avons apprécié manger dernièrement. (Une liste qui s’allongera avec le temps).

1/ Petit Navire, ambiance méditerranéenne. Après en avoir beaucoup entendu parler, on est (enfin) allé déjeuner dans ce bistrot méditerranéen, installé à deux pas du parc de Belleville. Si on a été un peu déçu du côté restreint de la carte le midi (5 entrées, 2 plats, 2 desserts), – car on salivait à l’idée de goûter leurs Saint-Jacques, leur poulpe ou leurs boulettes de porc aux épices ! -, on en est quand même repartie satisfaite. Plusieurs bons points : la terrasse grande et confortable, la jolie vaisselle, une shakshuka (12 €) pleine de saveur, et l’originalité d’une tarte au citron revisitée (8 €). >> 85, Rue Julien Lacroix. Du mardi au samedi, 12-14h et 18-22h.

2/ Nos raviolis préférés, rue de Belleville. Des petites cantines plébiscitées depuis plusieurs années deviennent encore plus sympas cet été, puisque équipées de terrasses post-confinement. C’est le cas de Guo Xin, à la frontière du 19e et du 20e arrondissement. Si l’accueil n’est jamais hyper chaleureux, on y apprécie leurs raviolis grillés porc/ciboulette et boeuf/céleri (nos préférés !) affichés à 6,50 € ou 7 € les 15 pièces. On y sert aussi des versions végétariennes (raviolis trois légumes, légumes/tofu, maïs/champignon) et des aubergines sautées à l’ail bien fondantes (4,50 € l’assiette). Des petits prix qui nous ont permis d’y déjeuner en terrasse la semaine dernière pour 9 € par personne. >> 47, rue de Belleville. Du mardi  au dimanche, 11h30-15h et 19h-23h. 

3/ Cuisine du monde, à l’Auberge citoyenne. On nous en avait beaucoup parlé, et voilà qu’on a enfin pris le temps de s’y attabler. Au soleil et en terrasse. Créée en 2010, l’association Citoyennes Interculturelles de Paris 20e (CIP20) vient tout juste de renommer son restaurant “L’Auberge Citoyenne”. L’idée, c’est de permettre à des femmes, issues de l’immigration, de s’insérer professionnellement par la cuisine, dans un quartier (Belleville-Amandiers) classé politique de la ville et marqué par le chômage. Le menu qui varie chaque semaine, 100 % fait maison, à partir de produits frais et de saison, est à retrouver sur leur site internet.

Hier, on a eu droit à un couscous au veau et à l’orge. Les jours précédents, c’était brick tunisienne au thon ou à la viande hachée, sardines, pommes de terres au four, oignons caramélisés, ou fritto misto et sa salade vitaminée. Côté dessert, ne manquez pas leur savoureux thé à la menthe accompagné de petits gâteaux orientaux (juste parfaits car pas trop sucrés), mais certains jours c’est tiramisu aux fraises ou tartelette menthe/chocolat. Comptez 11 € le plat et 5 € le dessert pour les non-adhérents, contre 9 € et 4 € pour les adhérents. Un service traiteur est également possible pour vos événements (sur devis) >> 39 bis, rue de Tourtille, métro Belleville. Du mardi au vendredi, 12h-15h.

Ces articles peuvent vous intéresser

Suivez Mon Petit 20e sur Instagram

@monpetit20e