On l’a rarement vue dans une aussi jolie lumière. Celle de l’aube, aux nuances de rose et de violet.

Construite entre 1867 et 1877, la @mariedu20 a vu son emplacement choisi avec minutie. Avec l’annexion en 1860 des communes de Charonne, Belleville et Ménilmontant, le plan de la capitale évolue. Il faut alors créer un hôtel de ville au centre de l’arrondissement. C’est la toute nouvelle place Gambetta qui sera retenue. Tracée en 1862, elle comprend une parcelle en forme de trapèze sans immeuble mitoyen, parfaite pour donner plus de prestance au bâtiment.

Le job est confié à l’architecte Claude Augustin Salleron (1820-1904), qui a réalisé plusieurs écoles dans l’arrondissement. L’appli sur le patrimoine du 20e nous apprend que les travaux de fondation furent très coûteux, car la parcelle est située sur une carrière de gypse. S’il fallut simplifier le projet initial, la façade de style classique comprend tout de même un campanile, des fenêtres à croisées et des éléments décoratifs. À l’intérieur, la salle des mariages est ornée de peintures de Léon Glaize, la cage d’escalier décorée par “Le Baiser” du sculpteur Paul Belmondo et la salle du conseil possède des peintures de Jean Julien, représentant des vues de l’arrondissement.

L’actuel “locataire” des lieux, c’est Eric Pliez, 64 ans. Un responsable associatif élu en juillet dernier sur les listes d‘Anne Hidalgo. Quand nous l’avions interrogé en février 2020 (nous avions interviewé tous les candidats), il avait confié que sa première mesure serait “de convoquer des assises de la citoyenneté”. C’est chose faite avec les “concertations citoyennes” lancées actuellement. L’objectif ? Repenser la démocratie locale et encourager les habitants à devenir acteurs de leur quartier. Plus d’infos sur le site mairie20.paris.fr.

Photo : @mariontremtrem / “Ce matin 8h23, j’ai pas de bus et je suis en retard, mais avec ce ciel, ça va, c’est pas grave”.

Ces articles peuvent vous intéresser

Suivez Mon Petit 20e sur Instagram

@monpetit20e