C’est dans le quartier de Télégraphe que la première ferme florale de Paris a vu le jour en 2017. Des ventes y sont organisées tous les samedis après-midi jusqu’au 17 octobre 2020.

Il y a bien mieux que les fleurs du bout du monde, transitant par la Hollande. Surtout quand on apprend qu’une ferme florale existe dans le 20e arrondissement. Son nom ? Plein Air. Sa patronne, Masami-Charlotte Lavault, 31 ans, s’est vue consacrer plein de portraits – bien mérités – dans la presse tellement son projet est génial. Cette franco-japonaise, qui a débuté sa vie pro dans le design industriel à Vienne, puis à Londres, a découvert l’agriculture biodynamique auprès de @floretflower, avant d’avoir l’idée de s’installer dans la capitale..

C’est suite à un appel à projet lancé par “Les Pariculteurs”, que Masami-Charlotte se voit attribuer pendant 10 ans un espace de 1 200 m2 (trop pollué pour y faire pousser fruits et légumes !). Elle y cultive désormais plus de 100 variétés de fleurs, avec une technique particulière utilisant des micro-organismes en guide de probiotiques pour les sols. Une production revendue à des fleuristes soucieux de s’approvisionner localement. Envie de voir ça par vous-même ? La ferme horticole est ouverte aux visites (sur inscription) les mercredis après-midi et samedi matin, tandis que des classes vertes d’initiation à la floriculture urbaine sont régulièrement organisées l’été.

La bonne nouvelle, c’est que tous les samedis du 5 septembre au 17 octobre, un petit marché aux fleurs verra le jour en collaboration avec @unefermeduperche, pour proposer aux habitants du quartier des fleurs de saison, bio, fraîchement récoltées. Tarif : 8 € la botte. (une botte offerte à la première personne arrivée !). >> De 14h à 17h, au 40 rue du Télégraphe, Paris 20e. Entrée par le cimetière de Belleville, au fond de l’allée à droite.

Ces articles peuvent vous intéresser

Suivez Mon Petit 20e sur Instagram

@monpetit20e