Au pied du parc de Belleville… et des tours d’immeubles grisonnantes du bas de Ménilmontant, voilà que la façade art nouveau et très colorée du Floréal nous a donné envie de pousser la porte.

On s’est arrêté dîner dans ce lieu hybride, à la fois bar, resto et espace culturel (qui peut se privatiser). C’est suite à un appel à projet lancé par la mairie, que l’adresse a pu être réouverte en 2018 par un frère et une soeur du quartier, Alexis et Lara Ossipovski. On a beaucoup aimé la déco, mélange de sobriété avec des sols bruts, en béton, rehaussés par de grands miroirs et colonnes, mais aussi des meubles anciens chinés dans des brocantes.

Dans l’assiette, c’est simple mais savoureux, avec des produits de circuits courts. Résultat, un bon rapport qualité-prix : 5 € le velouté du jour, 14 € la planche de charcuteries et fromages, 13 à 14 € le plat (burger, risotto, bol veggie, échine de porc mariné…), 4 € le verre de vin. N’y manquez pas les multiples événements organisés : expo, cours d’histoire de la mode, vide-dressing ou encore des cours de yoga le jeudi matin et le mardi soir (13 €).

>> Le Floréal Belleville, 43 rue des Couronnes. Du lundi au jeudi 8h30-minuit, le vendredi 8h30-1h, le samedi 10h-1h, le dimanche 10h-minuit.

Crédit photo : Pauline Pellissier

Ces articles peuvent vous intéresser

Suivez Mon Petit 20e sur Instagram

@monpetit20e