C’est sur Facebook qu’une communauté d’habitants du 20e arrondissement (réunis avant cette crise sanitaire) échangent des informations, se proposent de garder des enfants ou de faire les courses pour des personnes âgées. 

Habituellement, on y cherchait l’adresse d’un bon coiffeur, d’un resto kid’s friendly, on donnait un vieux meuble, ou l’on partageait l’annonce d’un chat disparu. Aujourd’hui, sur le groupe Facebook “Collectif Paris 20 : Echanges, Partage, Infos, Bons plans, Solidarité”, tout tourne autour du coronavirus : Est-ce que tel bureau de Poste est ouvert pour ne pas se déplacer pour rien ? Les laveries sont-elles encore ouvertes ?  Qui pourrait faire des courses pour une personne à risque ? Qui sait coudre et pourrait fabriquer des masques en tissu pour les infirmiers du quartier ?

Pour rejoindre la discussion de ce groupe fermé, qui compte plus de 11 000 membres, il vous faudra faire une demande et indiquer que vous vivez bien dans le 20e arrondissement. Si, en dehors de cette période de crise, on regrette que les mêmes requêtes reviennent très régulièrement (coiffeur, ostéo, kiné…) sans que les internautes ne prennent le temps faire une recherche en amont (grâce à l’onglet “effectuer une recherche”), cela reste un super outil pour se rendre des services entre voisins, s’informer et entretenir le lien social. Particulièrement en cette période de “distanciation sociale”.

Les autres groupes d’entraide (pour après le confinement) :

Le vide-grenier du collectif paris XX (3 415 membres).

Vide dressing bébé/enfant – paris 20 (626 membres).  

Pour travailler son  anglais : East Paris French American conversation (81 membres).

Photo : le visuel Facebook du collectif Paris 20.

Ces articles peuvent vous intéresser

Suivez Mon Petit 20e sur Instagram

@monpetit20e